Chronique

Le Maitre de Chœur El Samata s’adresse aux choristes

Chers responsables des chorales, chers choristes, chers artistes, de l’Eglise du Christianisme Céleste.
Mon message s’adresse à tout le corps de la chorale de notre église, petits et grands, hommes comme femmes.

Je vous écris afin d’attirer votre attention sur la manière dont nous chantons les cantiques du culte au sein de notre église de nos jours.

Les cantiques que nous chantons lors de nos cultes dans l’église du Christianisme Céleste, sont destinés à l’adoration envers notre DIEU.
Il n’est donc pas approprié, de les enregistrer sur un disque afin de les commercialiser, pire encore, de les déformer.

Je vous prie de ne pas déformer les cantiques que nous avons reçu de l’Esprit de DIEU, au sein de notre église.
Vous pouvez chanter vos compositions reçues par inspiration, comme vous le souhaitez, en leur donnant la forme et le contenu souhaité. Mais pour ce qui est des cantiques du culte, nous devons les chanter comme ils ont été révélés.

Le feu pasteur, papa OSHOFFA, m’avait interdit (ce n’est pas mentionné dans un texte) en 1978 à DJÊTCHA TÊDO, à LAGOS, sur la première paroisse de papa Owo Duni, d’enregistrer les cantiques du culte sur disque. Je lui avais demandé la permission d’enregistrer « o CHRIST o mon roi », car c’est à lui que l’Esprit avait donné ce cantique. J’avais pensé lui demander la permission ce qui est normal.
Le pasteur m’avait opposé un refus. Il m’avait dit que c’est interdit de mettre les cantiques du culte sur disque, dans un but commercial, car on les prend pour faire l’adoration. Retenons que, depuis très longtemps pas même les grandes chorales, n’avaient osé le faire. Il m’avait dit que partout où je verrai quelqu’un faire cela, de bien vouloir lui dire que ça ne se fait pas, qu’on ne doit pas le faire.
Alors comme le monde a évolué aujourd’hui. Je pense que pour le faire, il faut l’accord des grands responsables des chorales, ainsi que celui des hautes Autorités.

Ce n’est pas une critique à l’encontre des frères et sœurs qui l’ont déjà fait, mais une recommandation que je mets en lumière, un rappel à l’ordre.

Ce qui me pousse à parler aujourd’hui, c’est parce que l’original de ces cantiques doit être conservé pour les frères et sœurs qui viendront nouvellement dans l’église, ainsi que pour nos enfants.
Est-ce que nous avons déjà entendu qu’une chorale de l’église catholique ou protestante, a fait un disque avec leurs cantiques en les déformant ?
Tout le monde doit arrêter, sinon ce qui va suivre, n’est pas bien.

Je ne suis pas un maître de chœur mondial, je ne suis personne d’important dans l’église, mais dans le domaine de la chorale, j’ai le devoir de vous informer de ce qui m’a été dit par le prophète SBJ OSCHOFFA.
Normalement nous n’avons pas le droit de graver ces cantiques sur un disque sans qu’une chorale nationale décide ensemble de la façon dont les cantiques vont être chantés, et afin de donner la version consolidée.

Je prie mes frères qui font ce genre de chose, d’arrêter.
Je reviendrai vous donner des détails concernant le fonctionnement de la chorale au sein de notre église, afin que chaque chose reste à sa place.

Je vous remercie fraternellement d’écouter et de respecter ce message.

EL SAMATA

Lire plus

Articles liés

2 thoughts on “Le Maitre de Chœur El Samata s’adresse aux choristes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close