BéninNews

Supposée réconciliation échouée en 1996 à Cotonou.

"Quand le Saint Siège est médiateur; a les bras ouverts; on se met pas sur les réseaux sociaux pour désavouer"; Dixit le vénérable suprême Zannou

En mission d’information et d’échanges sur la constitution bleue du Nigeria et la constitution du Saint-Siège dans le département de l’Atlantique ce 1er août 2020, le vénérable suprême évangéliste Marcellin Zannou a enfin parlé. Longtemps accusé dans une vidéo qui a fait le tour du monde où le devancier Bellow du Togo l’accuse d’avoir boycotté le congrès des pays francophones organisé à l’insu du Saint-Siège Porto Novo le 19 octobre 1996 au Hals des arts de Cotonou, le directeur de la radio Alléluia fm a expliqué comment les choses se sont déroulées. A l’en croire, à la demande du président Mathieu Kérékou, alors Chef de l’Etat Béninois, un bout de papier a été lu par le représentant désigné par le Révérend Pasteur Benoît Agbaossi qui demandait aux organisateurs d’apporter à l’issue dudit congrès inopiné les conclusions des travaux pour avis. « Aujourd’hui, nous sommes en pourparlers avec le pasteur Bellow et cela ne sert absolument à rien de venir sur les réseaux sociaux pour dire tel à mentir ou non. « Je joue le rôle de médiateur entre ce dernier et le Saint Siège » ; a confié le haut dignitaire de l’église….. [Cela ne sert à rien de répondre à tout vent sur la toile quand on est médiateur pour la réconciliation de l’église] ; a – t il poursuivi.
Selon lui, les négociations ont été entamées et les discussions sont trop avancées en vue d’un retour du pasteur Bellow au Saint Siège de l’église à Porto -Novo, Bénin

Affaire à suivre……..

PPH

Lire plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close